Retour sur Rotorua ou « la ville qui sentait l’œuf pourrit ».

Implantée au cœur d’une zone volcanique active, c’est pour son activité thermale que Rotorua attire de nombreux touristes (surtout asiatiques). En plus de la bonne odeur de soufre qui règne dans la ville, on peut y voir de la fumée s’échapper de partout : trottoirs, cratères, vallées…

Nos poches pleines, nous en avons profité pour accéder aux 2 parcs phares de la ville et admirer le spectacle géothermique : mares de boue bouillonnante, geysers de 30m de haut, vallées embrumées et cratères aux multiples couleurs.

La couleur de l’eau et des roches provient d’éléments minéraux puisés par l’eau chaude en profondeur (tel que le soufre, la silice ou l’arsenic) et qui révèlent des couleurs étonnantes au contact de l’oxygène. En bref le résultat est juste malade.

Ville considérée comme le cœur de la culture maorie, nous avons assisté à un spectacle traditionnel de chants et de danses dont le fameux Haka.

Rotorua est aussi entouré de lacs à perte de vue où il fait bon admirer le lever du soleil depuis notre van…

Publicités

2 réflexions au sujet de « Retour sur Rotorua ou « la ville qui sentait l’œuf pourrit ». »

    • Non c’est pas si dur mais ça pue😖😖. C’est tellement beau qu’on l’oublie un peu… Comment il va le travailleur, c’est tjrs cool mono à notre dame? La saison va bientôt commencer on dirait… Bises

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s