A la découverte de l’ouest – partie 2

Pour cette seconde partie de l’aventure à l’ouest de l’île du nord, nous nous sommes attaqués à un volcan de 2 518 mètres dont la dernière éruption en 1854 a fait une centaine de morts. Nous voyons les choses en grand, rien ne peut nous arrêter !

Dans cette région, tout commence avec une histoire d’amour. 4 montagnes grandissent ensemble avec pour terrain de jeu le centre de l’île du nord. Pendant des siècles, Taranaki, Ngauruhoe, Tongariro et Ruapehu jouent, rigolent et s’épanouissent dans le plus beau cadre que peut espérer une montagne dans les années avant JC. Un beau matin d’hiver, une nouvelle fit le tour des 2 Îles à une vitesse incroyable. On annonce l’arrivée d’une montagne plus belle que toutes les autres… même le soleil en aurait rougit en l’apercevant. La belle « Pihanga » fut courtisée par toutes les montagnes. La légende raconte même que le mont Everest a songé traverser l’océan indien et la mer de Tasman pour lui offrir ses plus beaux flocons. Une bataille éclata entre deux des plus grands prétendants, le mont Tongariro et le mont Taranaki. Ce dernier fut vaincu et dû s’exiler seul au bord de la mer de Tasman, observant de loin l’amour de sa vie. Sur sa route, il creusa un long et large fossé qui fut rempli le jour suivant par les larmes provenant des pants de son amour perdu. Ce qui donna naissance à la rivière Whanganui.

Nous notre histoire fut plus courte. Il a plut. Les nuages ont siègé autour du mont Taranaki et la neige nous a empêché de rejoindre le sommet. Heureusement, nous avons passé une superbe semaine dans la famille Hooper. Leur jardin, qui serait l’équivalent d’un jardin des plantes en France, nous a bien occupé et nous en avons appris beaucoup sur les magnolias et les mauvaises herbes.

Apres avoir soufflé les 29 bougies de Camille MOUZARD, nous avons pris la direction de la capitale du pays !

Regardez et mettez le son au max. Bonne fin d’été !

Publicités

Taranaki, suite de nos aventures.

Nous avons quitté la ville d’Hamilton la semaine dernière pour nous diriger plus au sud. Premier arrêt : les « Grottes de Waitomo » avec une session Black Rafting à 60 m de profondeur.

IMG_0567

ça c’est nous une fois équipé pour passer 1h sous terre : eau à 8 degrés, la combinaison se devait d’être épaisse… Mais c’était quand même bien frais.

Comme nous n’avons pu prendre de photos de l’intérieur des grottes on triche un peu. Voici un tout petit aperçu ! Nous avons passé un super moment sur nos grosses bouées avec nos lampes frontales. Mais nous nous sommes sentis tout petit une fois sous terre,

black-labyrinth

Ensuite nous avons repris la route pour arriver dans la ville de New Plymouth : second arrêt pour une semaine de woofing en mode Horticulture.

NZMap

Avant de découvrir notre nouveau montage video, on vous montre. New Plymouth c’est :

La montagne

_MG_6279

Et la mer.

IMG_6358

Même si le temps est humide et frais, on profite.

A bientôt.

A la découverte de l’ouest – partie 1

Après la visite du centre de l’île du Nord, nous avons pris la route vers l’ouest et retrouvé le soleil. Mais soleil ne rime pas forcément avec chaleur, les nuits étant très fraiches. Il a donc fallu sortir les stocks de pulls et de couettes, mais nous avons survécu !

La région de Waikato est traversée par la rivière du même nom, la plus longue de Nouvelle-Zélande, environ 400 kms. Les grandes plaines fertiles ont attiré les britanniques au 19e siècle et donné lieu à de sanglantes guerres avec les maoris. Les colons prendront finalement le dessus (plus facile avec des fusils).

Deux sessions de woofing auprès de foyers britanniques étaient au programme. Le premier à Cambridge fut de courte durée au vu de la température proche de zéro dans la cabane dans les arbres qui nous faisait office de chambre. C’était mignon mais 3 jours ont été suffisants pour découvrir l’élégante ville de Cambridge et apprendre à planter des salades dans la serre de Ian.

Notre second woofing chez pip et john, dans la ville d’Hamilton, était beaucoup plus confortable. La maison en bois équipé de panneaux solaires avec récupération des eaux de pluie et l’ambiance « méditation zen / pensée positive » nous ont bien plu. Du coup nous y sommes resté 10 jours avec au programme une grosse session jardinage. Hamilton, 4ième ville du pays est connue pour son parc « Hamilton Gardens », constitué de superbes jardins issus de différents pays : Japon, USA, Inde, Italie, Chine. Un saut au musée pour en apprendre plus sur l’engagement des kiwis durant la première guerre mondiale, des ballades au bord de l’eau, un petit resto italien avec John notre hôte et un peu de farniente, les 10 jours sont passés vites.

Après la ville, nous avons changé d’air pour les longues plages de sable noir de Raglan et de Kawhia. Raglan c’est le surf et l’écologie, Kawhia c’est le paisible village de pêcheurs. Ambiance décontractée avec couchers de soleil magiques, nous avons eu 2 gros coups de cœur ici.

Raglan

Raglan

Assez parlé nous vous laissons découvrir la région de Waikato en vidéo. Nous redescendons plus au sud pour une session « Black Rafting » dans les caves de Waitomo.